LES ECHOS DE L'ESTRIQUE

 

EVENEMENTS

 

2016

 

 

Un nouveau sonneur, Richard.

Sonneur débutant, Richard, sonneur amateur de trompe de chasse,

désirait améliorer la pratique de cet instrument.

Malgré la distance qui le sépare de notre salle de répétition,

il fait, chaque fois qu'il est nécessaire, l'aller et

le retour pour assister au cours.

Bienvenue à toi, Richard.

----------

Une recrue de choix.

Le hasard est, quelquefois, bien fait !

Nous étions, il-y-a quelques jours, en déplacement à Villeneuve Minervois pour

animer une Fête de la Chasse.

Nous avons, toujours, des contacts avec les visiteurs, souvent sur des questions

concernant la trompe de chasse, mais, aussi, pour des demandes

de participations à des cérémonies ou autres.

Ce jour là, un homme avec un léger accent suisse, vint nous parler, nous disant qu'il y a quelques années,

il sonnait au sein d'un groupe de trompe, dans son pays d'origine, la Suisse,

"Le Rallye Trompes Neuchâtelois".

Cette personne, très sympatique, fut invité à sonner avec l'instrument d'un de nos sonneurs.

Notre chef, Thierry FERRAFIAT, lui confia une place en tête du groupe.

Proposition lui fût faite, de venir sonner avec nous, ce qu'il accepta avec complaisance.

Depuis cette rencontre surprise, Pierre Alain CHENAL a intégré

"Les Echos de l'Estrique", au grand plaisir de tous ses membres.

----------

Anniversaire d'un jeune sonneur.

 

Un lapin devenu sonneur est un évenement très important pour un groupe de sonneurs de trompe de chasse,

mais, cet évènement date, déjà, de quelques mois, et, ce jeudi 31 Mars, lors d'une répétition,

quelle ne fut pas notre surprise de fêter l'anniversaire de notre jeune sonneur.

Ce soir là, Charles reçu, de la main de notre Président, Thierry FERRAFIAT, le polaire des Echos de l'Estrique.

En effet, Charles PRAX, puisque c'est de lui qu'il s'agit, nous a annoncer son âge très avancé, ce qui a permis,

à tous les membres présents, de lui sonner "Les Honneurs".

Petite fête bien arrosée qui fût accompagnée de plusieurs gâteaux apportés par la famille de Charles

venue assister, pour cette occasion, à la répétition de la semaine.

Bon anniversaire CHARLES.

----------

MESSE DE SAINT HUBERT A SAINT VICTOR ROUZAUD


Pour honorer Saint HUBERT, le Patron des Chasseurs, une messe a été célébrée

en l'église du charmant village de St Victor Rouzaud.

Ce jour-là, à 19 heures, le groupe de trompe de chasse des " Echos de l'Estrique "

était invité à célébrer la première messe dédiée à Saint Hubert dans la paroisse de cette commune.

C'est dans une église comble que Monsieur le curé Cédric PUJOL,

aidé par le diacre Christian Esquirol, ont célébré cet office.

Notre groupe a animé cette messe ponctuée de nombreuses fanfares,

en présence de toutes les personnalités du département (Conseil Départemental,

maires des communes avoisinantes, Fédération Départementale des Chasseurs de l'Ariège, etc…).

Les fidèles venus en grand nombre ont apprécié les sonorités particulières

de la trompe de chasse en harmonie parfaite avec ce lieu sacré.

Pendant la messe Monsieur le Curé procéda à la bénédiction des chiens comme la tradition le veut.

Dès la fin de l'office, toutes les personnes présentes se retrouvèrent sous le porche de l'église

pour déguster un excellent vin chaud qui sentait bon la cannelle.

Cet apéritif était offert par la municipalité de St Victor Rouzaud.

Les sonneurs profitèrent de cet instant pour exécuter quelques fanfares supplémentaires.

La soirée se termina par un gargantuesque apéritif dinatoire dans la salle des fêtes

du village, préparé par Kristine de "plat-net-sans -gene" basée à Madieres.

La soirée fut animée par DJ CHARLES en alternance avec le son des trompes.

Charles est notre plus jeune sonneur du groupe.

La fête se termina tard dans la nuit, les convives furent ravis de cette soirée.

Des contacts sont déjà pris pour l'organisation d'une prochaine messe de St Hubert en 2017.

 



----------

FÊTE DE LA CHASSE A AUTERIVE

Dimanche 03 Juillet,

----------

FÊTE DE LA CHASSE A SAVERDUN

Samedi 25 Juin, nous sommes accueillis par les organisateurs parmi un nombre important de parcs

où les exposants chasseurs ont enfermé leurs meutes de chiens courants.

Nombreux, également, sont les copmmerçants qui se sont déplacés malgré une météo à risque.

Monsieur le curé est invité à bénir les chiens présents après avoir lu quelques textes de la Bible et

chanté plusieurs cantiques.

Notre groupe sonne une série de fanfares de circonstances et d'animaux pour animer la bénédiction.

Après plusieurs fanfares sonnées parmi les nombreux spectateurs, le traiteur nous invite à nous

diriger vers les tables mises à la disposition des visiteurs afin de nous régaler

avec un menu copieux dont le plat de résistance était un succulent cassoulet.

La journée s'étire accompagnée des trompes de chasse qui résonnent

à divers endroits de l'exposition et ...mais, il est déjà 17h., et certains doivent nous quitter.

La fête est finie, nous prenons rendez-vous en 2017 pour une autre fête de la chasse.

 

----------

 

FÊTE DE LA CHASSE A VILLENEUVE MINERVOIS


Dimanche 12 Juin, 9h., rendez-vous dans ce village de l'Aude pour animer une fête de la chasse

avec célébration d'une messe dédiée à Saint Hubert.

A notre arrivée, nous sommes surpris par le nombre impressionnant de visiteurs, des stands

des professionnels de la chasse venus planter leurs barnums au centre de la commune, et

des races des chiens qui vont concourir dans l'après-midi.

L'autel, qui servira à célébrer la messe, se trouve un peu excentré par rapport au reste de l'exposition.

Il est 10h., le prètre se dirige vers l'autel accompagné, dans sa progression, par la fanfare " La Marche Royale" (de Lully).

La messe terminée, nous assistons à la bénédiction des chiens, suivie par un apéritif

où sont servis plusieurs grands vins de la région.

Il est, maintenant, temps de se diriger vers l'immense salle des fêtes, mise à la disposition

des organisateurs par la Mairie, où sont servis les plateaux - repas.

Plusieurs fanfares animent ces instants où chacun prend un peu de repos

avant de poursuivre les nombreuses festivités proposées par les organisateurs.

14 h., déplacement de foule sur un terrain couvert d'herbe pour assister à une présentation

de toutes les races canines présentes, avant d'aller sur un autre terrain où nous attend le

ferme d'un faux sanglier tenu par de courageux courants.

La journée s'étire, les fanfares se suivent, appréciées par un grand nombre de visiteurs,

et, comme tout a une fin, arrive le moment des adieux qui vont nous faire déserter la place pour

retrouver la chaleur de nos domiciles respectifs.

Peut-être à l'an prochain, si Saint Hubert le veut bien.

 

----------

 

 

CONCERT DE TROMPE A SAINT GIRONS

C'est avec beaucoup d'impatience que, à l'endroit prévu pour le rendez-vous, nous attendions, ce jeudi 5 Mai, l'arrivée

des véhicules transportant nos amis de CHARTRES, sonneurs connus et reconnus, venus, spécialement, en Ariège,

pour passer trois journées ensemble et, surtout, pour nous aider à présenter, à un public toujours de plus en plus amateur

de notre instrument préféré, la trompe de chasse, le concert que nous avions décidé de mettre sur pied.

Voilà les invités sont arrivés à bon port et, les congratulations terminées, nous amenons tous nos amis

dans les chalets mis à leur disposition. Le soir, repas pris en commun, dans la salle des fêtes de Rimont.

Vendredi : le matin, rendez-vous pour la visite de la rivière souterraine de Labouiche, suivi, à midi, d'un

apéro / repas chez un de nos confrères à Mirepoix, "Les Paysans Cathares". L'après-midi, première mise au point "trompistique"

sous les directives de François JOUANNE, maître et coordinateur musical du Rallye Saint Hubert de Chartres.

Passé ce moment de détente, réception à l'école d'Escosse par le Maire

et le Conseiller départemental avec remise de cadeaux à tous les sonneurs suivi d'un repas offert par la commune.

Vu l'heure tardive, chacun intègre ses habitations.

Samedi : Rendez-vous au restaurant, "Le Vallier", à Rimont où nos amis apprécient la bonne chère et le bon vin du pays !

Départ pour Saint Girons, vers 17h. pour entreprendre les dernières mises au point avant le concert.

Nous arrivons, ouvrez grand vos oreilles, ce soir vous allez être servis..... !!

Il est 19h30, notre chef est tendu comme une corde d'arc; afin de relâcher cette grosse pression

il laissera la séance d'échauffement à ses deux coordinateurs musicaux.

20h30, notre présentatrice spécialisée accueille le public et annonce, au micro,

l'historique des fanfares avant que chacune ne soit sonnée.

Le ton est donné, les fanfares se succèdent, suivies des superbes chansons des Barloungueres,

la pression est tombée, tout se déroule comme prévu.

Dernière ligne droite, Le "Se Canto" ou "Les Montagnettes", exécuté par Les Echos de l'Estrique,

est sonné avec passion. La salve d'applaudissements nous aura récompensés et, peut être,

laissé tomber une larme discrète, pour certain, car cette composition musicale et régionale

a, toujours, exercé un effet dévastateur au niveau des "tripes" des spectateurs.

C'est au tour du Rallye Saint Hubert de Chartres qui, bien que la fanfare à venir fût annoncée comme "La Hertogenwald",

de nous faire la surprise de sonner celle que nous préparions, en secret, pour une prochaine sortie,

"La Fête au Château". Depuis, le nom de "La Hertogenwald" fut transformé en "La Hertochâteau".

La fin de la soirée approche, "Le Carillon" est lancé, il fermera le bal des trompes. Cette superbe fanfare reprend

le jeu des cloches d'une église, lancées à toute volée.

Les poils des bras, pour ceux qui en ont, sont hérissés, le son nous transperce les entrailles

jusqu'à la dernière note. Une pluie, que dis-je, un tonnerre d'applaudissements récompense nos grands amis

du Rallye Saint Hubert de Chartres, merci encore à vous !

C'est au tour des Chanteurs, "Les Barlounguères", de nous régaler, et, croyez le, le mot est faible.

Le concert sera bouclé par un "Chant Final" interprété par les deux groupes suivi d'un alléluia

assez surprenant, dira-t-on dans les allées.....!!!!

Nous sortons de l'église et, sur le parvis,"Les Barlounguères" nous émerveillent avec une chanson bien connue

des montagnards, "Le Refuge", qu'ils interprètent à la perfection.

Il est tard, rendez-vous, avec les spectateurs qui avaient réservé, au restaurant "La Rotonde" à Saint Girons,

où plusieurs fanfares et chansons seront offertes aux nombreux présents.

Chacun est parti se coucher, quelques larmes s'échappent de certains car le départ est proche.

Le lendemain matin nos amis ont repris la direction de Chartres

dans l'espoir d'une prochaine rencontre où la trompe résonnera encore et encore

( peut-être une Messe de Saint Hubert dans la cathédrale de Chartres ? ?).

 

----------

 

FÊTE DE LA SAINT HUBERT A RIMONT

 

Texte écrit sur le journal "Effata" n° 142 de Mai 2016.

----------