LES ECHOS DE L'ESTRIQUE

 

 

EVENEMENTS 2010

 

 

PRESTATION à BELPECH

 

C'est dans un froid glacial que, vers 10h, les voitures des sonneurs entrent, en convoi, dans le village pour se diriger vers la salle communale.

 

Une fois en redingote bleue, chacun se met en lèvre et tente de chauffer son instrument.

 

10h30, nous prenons part au défilé qui traverse le village où une foule de visiteurs se presse, déjà, vers les nombreux étals des commercants.

 

A plusieurs endroits stratégiques, nos trompes résonnent avant de poursuivre notre marche vers la salle communale où monsieur le Maire et les

 

personnalités du pays remettent le Trophée Agricole du village à un agriculteur pour la qualité de ses produits.

 

Il est de notre participation de sonner, pour cette occasion, les Honneurs à notre vainqueur.

 

Puis, pour l'assemblée présente, nous poursuivons notre prestation avec plusieurs fanfares.

 

Il est 12h30, nous nous dirigeons, maintenant, vers la salle des fêtes qui, à cette heure de la journée, est remplie

 

des personnes inscrites pour un repas.

 

Nous sommes impressionnés par l'accueil qui nous est réservé et, c'est sous les applaudissements que nous gravissons

 

les marches qui nous mènent directement su la scène.

 

Nous sonnons plusieurs fanfares pour le plus grand plaisir des personnes présentes et c'est sous les aplaudissements

 

que nous quittons cette salle pour nous diriger vers le repas que l'on nous a préparé avant de reprendre le chemin du retour.

 

----------

 

 

VOYAGE à CHARTRES

 

Amis sonneurs, voici un résumé de ce qu'ont vécu les membres de notre groupe lors de leur déplacement à Chartres.

 

Ce texte nous a été envoyé par notre correspondant à l'étranger, Christophe Sirgant :

 

 

" Rappelez-vous, à la Pentecôte 2010, les sonneurs ariègeois " des Echos de l'Estrique " avaient reçu ceux " du Rallye Saint Hubert de Chartres " pour

 

l'organisation d'un concert de trompe de chasse en l'Eglise Saint Volusien de Foix. Par la même occasion, les ariègeois en profitaient pour leur présenter

 

quelques beautés, autant géographiques que gustatives, fiers de leur faire découvrir une région que chacun reconnaît comme une des plus belles

 

de notre vieille France.

 

Donc, c'est, maintenant, aux sonneurs ariègeois de faire le voyage chez leurs amis beaucerons pour célébrer la messe de " la Saint Hubert des Chasseurs

 

" dans la magnifique et imposante Cathédrale de Notre Dame de Chartres.

 

Il est nécessaire de signaler que cette invitation représente, pour notre groupe, un grand honneur car " le Rallye Saint Hubert de Chartres ", possède

 

l'exclusivité de participation à cette messe et, ceci, depuis une centaine d'année.

 

Les retrouvailles, à Chartres, le vendredi soir, entre les deux formations, furent très chaleureuses et immédiatement suivies de l'ultime répétition avant le

 

fameux jour J, du lendemain.

 

 

Après cette remise en lèvre, la soirée s'est poursuivie chez un parent, fervent admirateur du Rallye Saint Hubert de Chartres.

 

La table, que notre hôte nous avait réservée, était garnie de spécialités du terroir, comme seuls les sonneurs de trompe savent le faire et en gardent

 

jalousement le secret. Ces mets étaient accompagnés de plusieurs produits cuisinés, amenés, directement de notre Ariège lointaine, par nos sonneurs en

 

déplacement. Inutile de préciser que toutes ces agapes étaient accompagnées d'un succulent vin de notre Ariège.

 

 

La fin de ce repas s'est évanouie dans les effluves charnus d'une eau de vie locale qui porte, pour les initiés, le joli nom de calva.

 

 

Samedi matin, après l'incontournable petit-déjeuner, une visite, savamment orchestrée, nous amène à la Cathédrale Notre Dame sous la conduite d'un

 

guide. Chartres étant, par excellence, la ville de lumière, nous avons eu la joie et le plaisir d'admirer, à l'intérieur de la Cathédrale, cette couleur bleue, si

 

particulière, de ses vitraux qui sublime l'aspect religieux, si particulier, donné à ce lieu sacré. Un vitrail a attiré, tout particulièrement, notre attention : celui

 

qui représente Saint Hubert, patron des chasseurs, qui est représenté agenouillé devant un magnifique cerf portant la croix entre ses bois.

 

L'heure tardive nous oblige à quitter, pour quelques heures, cette magnifique Cathédrale, car il est temps d'aller manger un morceau avant notre entrée en

 

scène. Le stress commence à se faire sentir car le temps qui, fréquemment nous paraît bien long, a décidé de s'accélérer d'un coup.

 

Il est, maintenant, 17h, les dernières précisions se mettent en place.

 

Nous y voilà, 18h viennent de retentir, nous débutons la messe en sonnant une fanfare que chacun connaît parfaitement, " le Clocher de Dampierre ".

 

L'Office se passe, entrecoupé de fanfares et de radoucis, tel " le Salutaris ".

 

L'acoustique est impressionnante….le plafond de la Cathédrale nous protège, bâti à 37 mètres de hauteur.

 

Puis, vient le " Chant final ", dernière fanfare sonnée qui annonce la fin de cette magnifique messe de " la Saint Hubert des Chasseurs ".

 

Les applaudissements, dont nous sommes les heureux bénéficiaires, résonnent avec puissance, ce qui démontre le nombre impressionnant d'amateurs,

 

1500 personnes présentes sur 2000 places normalement disponibles, qui se sont déplacés pour cette messe annuelle.

 

A la demande du public, nous sonnons une dernière fanfare " la Marche des cerfs ".

 

 

Les ovations ne s'arrêtent pas lorsque nous quittons la cathédrale.

 

Nous nous dirigeons, ensuite, vers l'hippodrome de Chartres où une salle de réception nous est entièrement réservée.

 

L'apéritif précèdera le repas qui sera entrecoupé, maintes fois, pour satisfaire à la demande des nombreux amis et personnes présents.

 

Pour le dimanche, la parfaite organisation des sonneurs du " Rallye Saint Hubert de Chartres " avait prévu une sortie sur Paris avec visite des plus beaux

 

monuments. Le car loué nous amena jusqu'au " musée de la chasse et de la nature " pour une visite qui dura presque deux heures.

 

Il est, déjà, 19h et nous sommes de retour chez nos hôtes, à Chartres où, une table, toujours aussi chaleureuse nous réunis pour notre ultime festin dans

 

cette belle région de Beauce.

 

Tout a une fin, et c'est avec un gros pincement au cœur que nous quittons nos amis mais avec plein de souvenirs pour les moments de bonheur, de

 

convivialité et de partage que nous avons vécus, ensemble.

 

Bien sûr, un nouveau rendez-vous est, immédiatement, programmé pour des retrouvailles prochaines dans notre cher pays montagnard : l'Ariège.

 

 

----------


ASSEMBLEE GENERALE

 

Le vendredi 5 Février, à 20h, s'est tenue l'A.G. du groupe en la salle des fêtes d'Escosse, sous la Présidence de Thierry FERRAFIAT

Après le mot du Président et le compte rendu financier du trésorier, quelques modifications sont apparues au sein du bureau

ainsi que dans le groupe des sonneurs.

La réunon terminée, la soirée s'est poursuivie dans un restaurant de Pamiers où, bien que la salle fût de dimensions raisonnables,

elle s'est, toutefois, trouvée un peu juste pour sonner plusiers fanfares. Mais, quand on veut, on peut...



Excellent repas, bonnes bouteilles..., en conclusion, Assemblée Générale 2010, parfaitement réussie.

----------

PAPOGAY 2010

 

Dimanche 2 Mai, rendez-vous à l'entrée de Rieux Volvestre pour les préparations de dernières minutes.

Comme tous les ans, nous sommes prêts, vers 10h30, devant la cathédrale, pour sonner les premières fanfares.

Dès que les fidèles, en costumes d'époque, ont, tous, quittés le porche, l'ensemble des participants, à ce Papogay 2010, se dirige vers le lieux où

l'organisation ordonne le début des festivités. Puis, l'apéritif traditionnel nous attend dans un parc magnifique où nous sonnons plusieurs fanfares, à la

grande joie des visiteurs.

Vient l'heure du repas de midi avec une ambiance de fête. Ce dernier terminé, le groupe se dirige vers la cathédrale d'où partira le défilé.

Les rues sont encombrées par les visiteurs et les arrêts sont fréquents, ce qui nous permet de sonner plusieurs fanfares avant d'arriver sur le terrain du

stade où nous attendent les mâts supportant les différents oiseaux de fer (les archers, jeunes, moyens et adultes ont, chacun, leur animal).

Une fois, tous les papogays à terre, chacun se disperse pour profiter, au maximum, de cette magnifique journée qui laissera, à chacun d'entre nous, un

souvenir inoubliable.

----------

CONCERT à FOIX

 

Pour la première fois dans notre département de l'Ariège, notre Président, Thierry FERRAFIAT, a eu l'excellente initiative de mettre en place

l'organisation d'un concert de trompes de chasse.

Après plusieurs réunions, la décision est prise d'organiser ce concert, pour le seul profit d'une Association de personnes

handicapées : IHL 09 (*), dont la Présidente est Madame GONZALEZ,

Cette association nous a, immédiatement; proposé son soutien et a pris en main une grosse partie de l'intendance ce qui a permis, à notre groupe, de

travailler sur l'organisation musicale et les contacts avec les différents partenaires qui se sont investis dans cette manifestation.

Devant le parvis de l'abbatiale.

Afin de donner plus d'éclat à cette future soirée, nous avons invité les sonneurs du RALLYE SAINT HUBERT de CHARTRES, groupe de niveau

international, afin de pouvoir donner, au public ariègeois, un choix, le plus large possible, de musiques sélectionnées

parmi toutes celles qui constituent le registre des fanfares de cisconstance et de fantaisie.

Présentation du RALLYE SAINT HUBERT de CHARTRES.

Pour notre participation, nous ne pouvons tenir sous silence l'aide spontanée et, au combien indispensable,

que nous ont apporté, à la demande de Thierry FERRAFIAT, les sonneurs qu'il n'est pas nécessaire de présenter

tant leur notoriété est unanimement reconnue, même au delà des frontières de l'hexagone :

Roland BURGNIARD, Yvan DUBAC, Cédric MINIOTTI et Michel REVEILLE, pour le travail sur les fanfares,

et Guy MERCADIER, représentant de la FITF

sur le département de l'Ariège, pour les enregistrements lors de chaque répétition.

L'endroit choisi : l'abbatiale Saint Volusien, haut lieu saint, situé au centre de la ville de Foix.

Présentation des deux groupes.

Dimanche 23 Mai, à 20h30, les sonneurs des deux formations traversent l'abbatiale, où un public nombreux s'est

rassemblé pour cette "Première " dans notre département.

Les nombreux spectateurs.

Les fanfares, entrecoupées par les magnifiques prestations des chanteurs de la chorale " Les VOIX du VAL d'ARIEGE ",

dont la Présidente est Madame BENHARRATS et la dirigeante, Madame ROUDIERE,

et de Monsieur HARLE, titulaire des orgues de l'abbatiale, ont été très appréciées des spectateurs au regard de

l'impressionnante ovation qu'ils ont témoignée à tous les acteurs de cet unique concert.

Remerciements du public.

Pari réussi, tous les participants sont prêts à recommencer.

(*) Info Handi Loisirs 09.

----------

MESSE à LATRAPE

 

Le Dimanche 18 Juillet, à 10h30, la responsable du comité des fêtes de Latrape a invité le groupe à venir sonner la

messe, en son église,

 

devant toute la population rassemblée, en présence de monsieur le Maire et de ses conseillers municipaux.

 

L'office religieux terminé, les personnes présentes se groupent autour du monument aux morts pour y déposer une gerbe,

 

accompagné par la "sonnerie aux morts" exécutée, à la trompe, par notre responsable, Thierry Ferrafiat.

 

La cérémonie terminée, tout le village est attendu au café du pays pour l'apéritif dominicain.

 

Le groupe, rassemblé dans la seule rue qui traverse le village, sonne quelques fanfares et, après les remerciements

d'usage, reprend le chemin du retour.

 

A l'an prochain, nous a-t-on dit !

 

Avec plaisir...

 

----------

 

INAUGURATION à DUN

 

A la demande du Comité des FÊTES de DUN et de notre sonneur, Didier TANIERE, le groupe des ECHOS de

l'ESTRIQUE

 

s'est réuni le samedi 21 Août, à la salle de fêtes de DUN pour l'inauguration d'une salle réservée aux chasseurs de la

commune.

 


Didier TANIERE et Thierry FERRAFIAT.

 

Le Maire et les Conseillers municipaux étaient entourés de toute la population qui s'était déplacée pour une soirée

 

de convivivialité où les attendaient un superbe apéritif accompagné d'une non moins superbe barbecue-partie.

 

 

Les trompes, toujours autant appréciée, ont résonné plusieurs fois au cours des ces agapes gargantuesques jusqu'au

moment où, la soirée étant bien avancée, la disco prit la relève jusqu'à tard, nous a-t-on dit.....

 

----------

 

PRESTATION pour un BAPTÊME

 

Superbe église du village de MONDAVEZAN, toute bâtie de briques rouges et de galets, dont la porte d'entrée est

habillée d'un porche Roman dans la plus pure tradition du pays.

 

Voici le décor, il nous reste à présenter celui pour qui les sonneurs se sont déplacés: VINCENT,

12 mois, qui est le petit fils d'un sonneur.

Comme d'habitude pour ce genre de manifestation, ce midi là, tous les sonneurs avaient répondu

présents pour animer la cérémonie.

Monsieur le curé a mené la cérémonie avec tellement de sympathie, d'amitié, de convivialité et de simplicité que son

retard lui fût, très rapidement excusé.

 



A nouvelle prestation, nouvelles fanfares...pour la première fois, en public, le groupe a interprété, entre autre,

"Les Pleurs du Cerf".

Magnifique, superbe...sont les qualificatifs que les invités ont employé pour nous prouver leur plaisir à

entendre des trompes sonner.

A la sortie de l'église, le porche nous a permis de sonner plusieurs autres fanfares tout en nous abritant des

ardeurs du soleil qui, à cette heure avancée, nous transpercait de ses rayons tels les traits d'un archer.

 


Direction la maison où la journée doit se poursuivre par un lunch copieux
, dont les mets, entrecoupés de fanfares,

se suivent à une vitesse infernale.

 

 

Une, puis deux chansons, quelques fanfares et tous les invités reprennent le chemin du retour suivis, dans leurs trajets

respectifs, des derniers rayons du soleil déclinant.

----------

Pour revenir sur la page précédente, cliquer sur:

 

 

 

Création personnelle du site - Février 2008. Reproduction interdite.