LES ECHOS DE L'ESTRIQUE

 

EVENEMENTS 2008

 

- CHASSE à COURRE à DUN,

- STAGE de TROMPE à LABROQUERE,

- REPAS des CHASSEURS à MAURAN,

- FÊTE de la MUSIQUE à ESCOSSE.

- EXPOSITION de BROCANTE à CELLES,

- CELEBRATION de la LEGENDE de SAINT HUBERT.

- BATTUE au CHEVREUIL à DUN.

- CELEBRATION d'un MARIAGE à MONFORT.

- REPAS de FIN d'ANNEE à ESCOSSE.

 

 

 

CHASSE à COURRE à DUN - 29 Mars 2008 :

 

Superbe journée de chasse au sanglier, organisée par l'ACCA de DUN, où nous avons eu l'immense plaisir de voir la participation, à

 

cheval, de Monsieur le Préfet. Devant un public de connaisseurs, nombreux et ravi, l'Equipage du Rallye Comminges Barousse a brillamment enlevé

 

cette chasse. Les sonneurs des "Echos de l'Estrique" ont grandement contribué à la réussite de cette journée en interprétant, au fur à et mesure de

 

l'avancée de la chasse, les fanfares d'animaux et de circonstances annoncant, ainsi, à l'Equipage et au public, les différentes actions menées sur le

 

terrain. Suite à la retraite prise, notre sanglier, sans avoir été véritablement inquiété, reprit, tout simplement, le cours de ses activités. Pour ne pas faillir

 

à la tradition, cette journée de chasse à courre se termina, à la salle communale, autour d'une table bien remplie. Bien sur, le rendez-vous a été pris pour

 

l'édition 2009.

 

 

Avant la chasse.

 

 

Une partie de l'Equipage et des sonneurs.

 

----------

 

 

STAGE à LABROQUERE - 12 et 13 Avril 2008 :

 

Situé à flanc de colline, face au superbe site de Saint Bertrand de Comminges, dressé sur son promontoire comme une sentinelle au pied de nos chères

 

Pyrénées aux pics encore enneigés, l'ASSOCIATION des TROMPES du SUD OUEST, sous la haute autorité de son Président, Pierre BAUDE, a

 

parfaitement réussi l'organisation de ce stage de trompes de chasse.

 

 

Vue imprenable sur la vallée et quelques sommets.

 

 

Avant toute chose, il est important de signaler la forte participation des membres des "ECHOS de l'ESTRIQUE" (12 au total), accompagnés de leur

 

Président, Thierry FERRAFIAT.

 



Quelques sonneurs des "Echos de
l'Estrique"


Pendant deux jours de travail intense, les 97 stagiaires, dispersés sur les prés entourant le Centre de Loisirs du CAP de la COSTE, par groupe de six à

 

dix sonneurs encadrés d'excellents moniteurs venus de tous les horizons de l'hexagone, ont travaillé cette colonne d'air qui fait si souvent défaut, ainsi que

 

la gamme et les piqués, sans oublier, pour les plus confirmés, les secondes et les taïauts.

 

Deux jours de pur bonheur au son de cette trompe de chasse qui a fait vibrer l'atmosphère ensoleillée, entâchée, tôt le matin de quelque voiles d'une fine

 

nappe de brume au fond de la vallée.

 

Toujours aussi impressionnantes et dévastatrices pour le moral des stagiaires, les interventions sonnées de tous les moniteurs présents, au soir de la

 

première journée et pendant quelques rares intermèdes au cours des repas pris en commun dans la grande salle du Centre.

 

 

Une vue du parc entourant les bâtiments.

 

Mais, comme toute chose, ces journées ont eu une fin.... et c'est avec beaucoup de regret, que chacun prit la route du retour, mais avec, au fond de lui,

 

la perspective du prochain rassemblement qui, à nouveau, remplira ses oreilles de ce son inimitable de notre chère trompe.

 

Tous nos remerciements à l'A.T.S.O. (Association des Trompes du Sud Ouest - 32100, CONDOM).

 

 

----------

 

REPAS des CHASSEURS à MAURAN - 19 Avril 2008 :

 

 

 

Rendez-vous à la Salle des Fêtes de Mauran à 19h15 pour participer à la soirée/repas organisée par Jean GOMEZ, sonneur aux "ECHOS de

 

l'ESTRIQUE" et grand chasseur, devant l'Eternel, connu et reconnu dans tout le grand Sud Ouest.

 

Avant le traditionnel apéro, trois fanfares sont interprétées par quelques uns des sonneurs qui ont fait le déplacement, accompagnés d'un ami, venu, lui

 

aussi, pour la circonstance.

 

L'invitation à se mettre à table se fit soudain entendre, ce qui, vous en conviendrez, créa, immédiatement, un déplacement de foule incontrôlée, chacun

 

ayant eu connaissance que deux chevreuils reposaient patiemment au dessus d'un lit de braises.

 

Au cours de ce repas, enrichis de plusieurs préparations culinaires savamment élaborées par les épouses de nos hôtes et arrosées comme il se doit par

 

des petits vins du pays , nous reprîmes contact avec nos chères trompes afin de ne pas laisser, trop longtemps, nos lèvres s'enliser dans le jus de cette

 

savoureuse viande cuite à point, (75° C. à coeur, aux dires du spécialiste).

 

C'est après avoir vider nos derniers verres que, pour remercier ceux qui nous avaient si Gargantuesquement (*) et chaleureusement reçu, nous avons

 

sonné les "Honneurs", marquant ainsi, au grand regret de tous les participants, la cloture de cette soirée si conviviale.

 

(*) Il n'est pas du tout sur que ce mot existe vraiment !

 

----------

 

FÊTE DE LA MUSIQUE à ESCOSSE - 21 Juin 2008 :

 

Arrivée à ESCOSSE: 19 h.

 

Rapide tour du village pour trouver les premiers à se trouver sur place, et voilà que 30 minutes plus tard, tous les sonneurs sont prêts.

 

Préparatifs.

17 h. 45 : La formation traditionnelle en " V " se positionne rapidement avec un effectif de 16 sonneurs.

La première fanfare, " LE POINT DU JOUR ", donne le départ qui se poursuivra par:

" LE CLOCHER DE DAMPIERRE ",

" LA MARCHE DE VENERIE ",

" LA MARIE ANTOINETTE ",

" LE NOUVEAU DEPART ",

" LA SAINT HUBERT ",

" SOUVENIR DE LAVIGNE ",

" SE CANTO ",

et " LES HONNEURS ".

( Certaine d'entre-elles furent sonnées plusieurs fois ).

Des tables bien remplies.

Au cours de cette soirée, où toutes les personnes présentes ont grandement apprécié le son de la trompe de chasse, le groupe des "ECHOS DE

L'ESTRIQUE " eut l'agréable surprise de voir et d'entendre, sur scène, notre chef, monsieur Thierry FERRAFIAT, sonner " AMAZING GRACE "

accompagné par les musiciens de l'orchestre ( qui ont animés la presque totalité de cette fête de la musique). Mélange de trompe et de guitares

électriques parfaitement réussi! Je ne voudrais pas passer sous silence la superbe interprétation de " LE VOL-CE-LEST " par notre petit THOMAS

SOGNO (8 ans et deux mois de trompe), tout seul sur scène accompagné de notre chef et d'un énorme trac!

Il faut signaler la participation, très remarquée de monsieur Yves LE SOUFFACHE, pour qui l'harmonica n'a aucun mystère et qui a joué, à

plusieurs reprises, avec l'orchestre présent sur les lieux. Participations également réussies de Melle. Sophie CABAL, à la trompette et de Christian

SALAIGNAC sur une improvisation de solo de batterie.

Ambiance parfaite et, bien sûr, repas assuré ont fait, de cette soirée, un moment convivial dans ce village d'Escosse que chacun a apprécié et où tous

reviendront.

 

----------

 

 

EXPOSITION de brocante à CELLES - 29 Juin 2008 :

 

Le groupe est arrivé, sur les lieux, vers 10h30.

 

Préparation et mise en bouche.

 

Le temps de revêtir les habits et de se mettre en lèvre, et déjà notre chef nous invite à nous placer, devant l'entrée de la cour du château pour sonner "

 

l"ARRIVEE AU RENDEZ-VOUS ". Puis, nous prenons la direction du château où, à plusieurs reprises, dans la cour et à l'intérieur du château, nous

 

sonnons plusieurs fanfares sous le regard très intéressé des visiteurs.

 

 

S'en suivit la visite des stands, entrecoupée, le temps nécessaire, par le discours de bienvenue du propriétaire des lieux qui fût, immédiatement,

 

remercié par sonnerie de la fanfare "LES HONNEURS ".

 

Les Honneurs.

 

Un tour rapide à l'apéritif, offert généreusement à tous les exposants, et le groupe se dirigea vers l'Eglise, à l'intérieur de laquelle le groupe organisa un

 

mini concert de trompes de chasses en sonnant plusieurs fanfares de circonstances, d'animaux et de fantaisies pour finir par " AMAZING GRACE "

 

sonnée par notre chef, Thierry FERRAFIAT.

 

Sur le parvis de l'eglise de CELLES,

 

 

et, à l'intérieur.

 

La matinée se terminait, dans la demeure de monsieur LORENZO Michel ( sonneur de seconde dans le groupe ), par un repas servi par sa charmante

 

épouse.

Après l'effort,.........

 

----------

 

 

CELEBRATION de la LEGENDE de SAINT HUBERT - 16 Novembre 2008 :

 

 

Pour célébrer la Légende de Saint HUBERT, sur l'invitation de Monsieur J.P. CATHALA, maître d'équipage du "Rallye NORE", et de Monsieur J. ORUS,

 

responsable du "Rallye COMMINGES AVANCE", les sonneurs du groupe sont venus, nombreux, apporter leur concours à cette fête de la

 

chasse et sonner la célèbre fanfare "La Saint Hubert", créée par le Marquis de Dampierre en 1725.

 

 

Arrivé sur les lieux de la chasse, en forêt de Cardeilhac, aux environs de 10h., reçu par le Maître d'Equipage du Rallye NORE, en redingote bleue marine

 

et parement ventre de biche, et le Responsable du Rallye COMMINGE AVANCE, en redingote noire et parement maginta, chaque sonneur, vêtu des

 

couleurs de notre groupe, redingote bleu azur et parement noir, se mit rapidement en lèvres.

 

 

 

Monsieur J. ORUS remercie les invités et le nombreux public, d'avoir honorer cette journée de leur présence.

 

Un impératif de dernière minute nous a privé de la célébration de la messe qui a été remplacée par la lecture de la "Légende de Saint HUBERT", suivie,

 

immédiatement après, par quelques sonneries de fanfares de circonstance et d'animaux.

 

 

Petit sonneur, Thomas (9 ans), deviendra grand.....

 

Tous les participants à cette fête annuelle remercièrent les sonneurs pour ces quelques instants de plaisir que procure le son des trompes de

 

chasse, en forêt. Après un apéritif riche en boissons, chacun fut invité à partager les saucissons, jambons, patés, rillettes...gateaux et bonnes bouteilles

 

avant de prendre la direction de la chasse derrière la meute de notre Maître d'équipage.

 

Quelques fanfares accompagnèrent ce brillant départ et tous, cavaliers, cyclistes, chauffeurs ou piétons, se dispersèrent lentement vers les premiers récris

 

des chiens découplant dans la voie du chevreuil et annonçant le lancer.

 

Après plusieurs heures de débuchés, rembuchés, changes et quelques défauts relevés très rapidement, l'animal chassé sortira vaiqueur de cette

 

journée ce qui n'empêcha point tous les participants d'avoir pris beaucoup de plaisir et de promettre de revenir pour la prochaine chasse en forêt de

 

Cardeilhac.

 

----------

BATTUE AU CHEVREUIL à DUN - 22 Novembre 2008 :

A l'occasion d'une battue au chevreuil organisée le 22 novembre sur le territoire de la commune de Dun, en Ariège, le

groupe sonna toutes les circonstances de cette journée, avant de terminer, comme il se doit, par un super repas.

[ pas de photographie]

----------

MARIAGE dans les MONTAGNES AUDOISES- 13 Décembre 2008 :

Quelques kilomètres après Quillan, une route de montagne nous amène dans un petit village, Montfort pour ne pas le citer, où est célébré le mariage du

cousin d'Olivier, sonneur de notre formation. Le temps de nous mettre en tenue, nous sommes accueillis par un groupe de chasseurs qui, surpris de

rencontrer des sonneurs dans leur pays, sont heureux et fiers de nous montrer les bêtes noires abattues dans la journée ( 7 au total ).

Nous nous dirigeons vers la cérémonie et prenons place, sous un climat montagnard, au milieu des invités pour, afin de se mettre en lèvres, sonner le

"point du jour".

Plusieurs fanfares suivront avant de terminer, bien au chaud, dans la salle de réception de la mairie, entourés de tables copieusement garnies de petits

fours que tous les invités ont bien apprécié.

La mariée, magnifiquement vêtue d'une superbe robe orange, et son époux, un grand gaillard, bucheron de métier, nous ont remercié pour leur avoir offert

ce cadeau inattendu.

L'heure courant, nous avons repris, par une température en dessous de zéro, la direction de nos chaumières respectives.

----------

REPAS de FIN d'ANNEE à ESCOSSE- 19 Décembre 2008 :

Il est 20h., et la salle des fêtes d'Escosse, notre salle de répétition, est déjà en pleine effervescence, en effet, Marie,Thierry, Bernard, Didier,Olivier et leurs

épouses et copains respectifs ont mis les tables en place et tout ce qui va avec.

Mais là, ne s'arrêtent pas les préparatifs car, devant la porte, certainement à cause des fumées, Gérard nous prépare une surprise de taille: cuisson de

moules, à la plancha, agrémentées pour les unes, de piment d'Espelette, pour d'autres, de Roquefort, pour certaines d'ail, et enfin, pour les autres, de

spécialités qui resteront dans les secrets du chef.

Dans l'arrière salle, un autre chef, en la personne de Joseph, nous fait mijoter, à tout petit feu, une daube de sanglier savamment orchestrée qui sera

accompagnée de pommes de terre en robe des champs.

Les apéritifs terminés, quelques fanfares, sonnées avec les membres présents, annoncent le début des festivités jusqu'au moment tant attendu où Thierry

annonce, sur un ton qui ne se discute pas, " A TABLE ! ".

Et là, pas de photographies à exposer afin de ne pas choquer les petits estomacs et, pour les mêmes raisons, pas de menu affiché!

Inutile de préciser que les fanfares, qui ponctuaient le festin, étaient de plus en plus riches en modulations. Qu'importe, les sonneurs et les invités ont

grandement apprécié cette sacrée soirée de fin d'année.

Pour terminer, la surprise de dernière heure fût la remise d'un colis de bouteilles de vin à notre chef, Thierry FERRAFIAT, pour le remercier de toutes ces

heures, passées dans la salle d'Escosse, pendant lesquelles il a essayé, par tous les moyens possibles, de nous enseigner cet art très difficile qui est de

sonner de la trompe de chasse.

Quelque part, nous pensons qu'il y est arrivé et nous en sommes très fiers!

----------

Pour revenir sur la page précédente, cliquer sur:

 


 

Création personnelle du site - Février 2008. Reproduction interdite.